Chaudière ou chauffe-eau thermodynamique : le comparatif

Chaudière ou chauffe-eau thermodynamique : le comparatif
Chaudière ou chauffe-eau thermodynamique : le comparatif

L’eau chaude sanitaire est un confort appréciable dans la maison et d’autant plus indispensable lors des périodes de froid. Il vous est possible de choisir entre plusieurs solutions pour chauffer votre eau comme l’utilisation d’une chaudière ou encore d’un chauffe-eau thermodynamique. En fonction de vos besoins et de vos habitudes de consommation d’eau chaude, chaque système présente des avantages mais aussi des inconvénients. Il est donc important de bien comparer quelques critères essentiels avant de choisir votre système.

Toutes les aides disponibles pour l’achat d’une chaudière

Opter pour le système le plus économique et le plus écologique

Reprenant le principe des pompes à chaleur qui emmagasine les particules de chaleur dans l’air pour la restituer ensuite, le principal atout d’un chauffe-eau thermodynamique est de consommer environ 2 fois moins d’énergie qu’une solution intégrée à une chaudière et jusqu’à 3 fois moins d’énergie qu’un chauffe-eau électrique par exemple. En plus d’être plutôt abordable à l’achat, ce système offre également de très belles performances notamment pour chauffer l’eau plus rapidement qu’une chaudière.

Du point de vue écologique, la chaudière peut fonctionner grâce aux combustibles renouvelables et propres tels que le bois ou encore l’énergie solaire, voire les deux car il est possible de relier la chaudière à plusieurs sources d’énergie. Comme le chauffe-eau thermodynamique exploite la chaleur de l’air, cette solution peut s’avérer écologique. Malheureusement, cette technologie nécessite aussi d’utiliser un fluide frigorifique très polluant afin de concentrer les particules de chaleur même si les rejets sont quant à eux minimes.

Toutes les aides disponibles pour l’achat d’une chaudière

Choisir le système le plus pratique

Très économique à l’usage et assez simple à installer, le chauffe-eau thermodynamique impose tout de même quelques contraintes en sachant que l’installation nécessite tout de même d’avoir un local annexe d’une surface au sol de 10 m² au minimum pour assurer un fonctionnement optimal. De plus, les performances peuvent être fortement dépendantes du type de local. Comme le fonctionnement thermodynamique nécessite une température au-dessus de 5°C, il faudra également prendre les mesures adéquates pour veiller à ne pas tomber sous cette barre.

Par ailleurs, il faut noter que les coûts d’entretien peuvent être assez élevés et réduire ainsi les avantages de l’économie d’énergie obtenue. Enfin, ce type d’installation peut entraîner une certaine gêne auditive si elle n’est pas placée dans un cellier. S’adaptant plus facilement à tout type d’habitation et offrant une installation relativement simple, la chaudière vous permettra de moins vous préoccuper de l’environnement dans lequel l’équipement sera installé.

Toutes les aides disponibles pour l’achat d’une chaudière

Votre Commentaire