La chaudière à micro cogénération

chaudière micro-cogénérationLes chaudières à micro cogénération, aussi appelées chaudières électrogènes, remplissent une double fonction. Dans un premier temps, elles vous permettront de chauffer votre logement et vous approvisionneront en l’eau chaude sanitaire (ECS), Dans un second temps, elles vous permettront de produire de l’électricité à usage domestique.

Chaudière à micro cogénération : principe et fonctionnement

Le principe de fonctionnement de la chaudière à micro cogénération consiste à produire de manière conjointe de l’électricité pour un usage domestique et de l’énergie thermique pour les besoins de chauffage et d’eau chaude d’une habitation. Pour ce faire, un système de cogénération, sous la forme d’un moteur à combustion, est intégré à une chaudière à condensation et permet de générer de l’électricité. Cela a pour avantage d’accroître de manière significative le rendement de la chaudière. Cela permet aussi d’optimiser l’emploi des combustibles.

La puissance électrique produite par ce système n’est pas très importante. Elle ne dépasse généralement pas les 36 kWh. Cependant, cela est suffisant pour couvrir la moitié, voire les trois quarts des besoins d’un foyer. Dans certains cas, il peut même rester un résiduel. Les surplus d’électricité produite peuvent alors être revendus au fournisseur d’électricité et redistribués au niveau du réseau général.

Un système très performant

Le rendement de la chaudière à micro cogénération peut atteindre les 160 kWh en brûlant à partir de 200 kWh de gaz. Les pertes sont quant à elles peu conséquentes : environ 8 kWh. De manière globale, les performances peuvent atteindre les 90%.

Choisir une chaudière à micro cogénération

Comme pour tous les autres types de chaudière, les critères d’achat de la chaudière à micro cogénération se basent sur deux aspects : la performance et la source d’énergie à utiliser pour son fonctionnement.

Le type de carburant utilisé pour les chaudières électrogènes est la plupart du temps le gaz. D’autres combustibles, tels que le bois ou le fioul, peuvent aussi être exploités, mais leur efficacité prêtent encore à discussion.

Le deuxième facteur essentiel à prendre en compte dans le choix de la chaudière est la performance énergétique du système. La chaudière à micro cogénération produisant simultanément de l’énergie thermique et électrique, elle permet de réaliser d’importantes économies d’énergie et aussi de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Norme de référence

C’est la directive européenne 2004/8/CE qui régit la norme relative à l’utilisation des chaudières électrogènes. Elle limite ainsi la production d’énergie de ce type de chaudière à un maximum de 50 kWe. En France, cette limitation est fixée à 36 kWe. Quant aux appareils produisant moins de 10 kWe, ils sont réglementés par le projet de norme Pr NF EN 50438.

Une vidéo sur la chaudière à micro cogénération

 

Votre Commentaire