Contrat de fourniture de carburant (fioul ou gaz) : Conseils, recommandations et comment faire pour résilier

    Contrat de fourniture de gaz
Contrat de fourniture de gaz

Selon les statistiques publiées par l’Ademe, 44 % des Français utilisent le gaz pour le chauffage, en 2013. L’électricité arrive en second rang avec 34 %, suivi du fioul à 14 % et enfin le bois à 4 %. Ils sont donc nombreux à avoir souscrit un contrat de fourniture pour leur fioul ou leur gaz.

aides chaudières Le Saviez Vous
L’installation d’une chaudière performante est éligible à certaines aides écologiques (crédit d’impôt, TVA réduite, Anah, Prime énergie, l’éco prêt à taux zéro, aides locales etc.)
Retrouvez toutes vos aides ici

Les principaux points à voir dans ce contrat

Avant de signer un contrat avec un fournisseur de carburant pour votre chauffage, il est conseillé de demander plusieurs devis auprès des différents prestataires. Si nécessaire, vous pouvez utiliser directement les comparateurs de tarif disponibles sur Internet, comme c’est le cas pour le gaz et l’électricité. De cette façon, vous pouvez déjà constater des écarts de tarifs entre différents fournisseurs et avoir une petite idée de l’offre la plus intéressante et qui répond le plus à vos besoins. Il en est de même si le contrat avec votre fournisseur arrive à son terme.

Il est important de ne pas porter uniquement votre attention sur les tarifs et la durée du contrat. Étudiez également les frais de rupture. Si le devis ne mentionne pas ces frais, demandez-les auprès du fournisseur. Par exemple, pour le gaz, regardez attentivement les tarifs de rupture de contrat, les frais de reprise de la citerne, les frais de transport et ceux pour le repompage du gaz. Avant d’accepter un contrat, demandez à le garder quelques jours pour lire minutieusement tous les articles. Même après signature, la loi du 17 mars 2014 vous accorde un délai de 14 jours pour vous rétracter.

Comment faire pour résilier ?

Qu’il s’agisse d’un contrat de fourniture de gaz ou de fioul, vous pouvez à tout moment changer de fournisseur d’énergie si vous le souhaitez. C’est votre nouveau fournisseur qui se charge de rompre votre contrat auprès de l’ancien, sans qu’il y ait cessation de la fourniture d’énergie. Vous devez simplement vous entendre avec votre nouveau prestataire sur la date de changement, qui est au mieux de dix jours calendaires après les démarches, en ce qui concerne le gaz.

Dans le cas où vous déménagez, il est conseillé d’aviser 15 jours en avance par lettre recommandée votre fournisseur de la date exacte à partir duquel vous n’occuperez plus les lieux afin qu’il puisse rédiger la facture de clôture de compte, notamment pour le gaz. Pour relever le niveau de consommation, vous pouvez le faire vous-même et le communiquer ensuite à votre prestataire ou convenir d’un rendez-vous avec un technicien de la compagnie pour effectuer le relevé de compteur, sans avoir à payer de frais.

aides chaudières Le Saviez Vous
L’installation d’une chaudière performante est éligible à certaines aides écologiques (crédit d’impôt, TVA réduite, Anah, Prime énergie, l’éco prêt à taux zéro, aides locales etc.)
Retrouvez toutes vos aides ici

Votre Commentaire