Ma chaudière vient de tomber en panne, que faire ?

Ma chaudière vient de tomber en panne, que faire ?
Ma chaudière vient de tomber en panne, que faire ?

Une panne de chaudière est une réelle source d’inconfort, notamment si elle se produit durant l’hiver. Quelle que soit l’origine de ce problème, il est important de recourir au plus vite aux services d’un personnel afin d’y mettre un terme.

aides chaudières Le Saviez Vous
L’installation d’une chaudière performante est éligible à certaines aides écologiques (crédit d’impôt, TVA réduite, Anah, Prime énergie, l’éco prêt à taux zéro, aides locales etc.)
Retrouvez toutes vos aides ici

Différentes causes

Qu’elle fonctionne au fioul, au gaz ou à l’électricité, votre chaudière peut tomber en panne du jour au lendemain, vous laissant sans eau chaude pendant une période plus ou moins longue. Ces dysfonctionnements peuvent provenir de la mauvaise alimentation en eau froide du système, de la présence d’air dans le dispositif, ou d’un branchement inadéquat des câbles électriques ou des tuyaux de gaz selon que votre chaudière fonctionne à l’électricité ou au gaz. Un problème de pression ou de température peut également entrainer une panne sur votre chaudière.

Même si vous êtes un peu bricoleur, il faut généralement éviter d’effectuer les réparations vous-même. La solution est de vous adresser à un plombier chauffagiste qui saura faire un diagnostic précis de la situation et procéder aux réparations et au remplacement des pièces défectueuses si nécessaire.

Prise en charge de la facture

Le locataire est dans l’obligation, selon la loi, d’entretenir sa chaudière au moins une fois par an. Les frais qui découlent de cette opération restent entièrement à sa charge. Le professionnel qui procède à cette maintenance lui délivre une attestation, document qui lui servira de preuve en cas de litige avec le propriétaire si la chaudière tombe en panne. En effet, ce papier lui permet de justifier que le problème peut provenir de la vétusté des installations ou de leur état de délabrement.

Quant au propriétaire, les grands travaux sur la chaudière ainsi que son éventuel remplacement lui incombent totalement. Il est par conséquent important de bien déterminer la cause exacte de la panne, si elle peut être imputée au locataire ou au propriétaire.

Que faire dans la pratique ?

Dès que votre chaudière tombe en panne, vous devez en informer votre propriétaire. Il est conseillé de le faire en lui envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception. Vous ne devez en aucun pas faire les réparations vous-même ou payer le dépanneur de votre poche pour ensuite espérer un remboursement de la part de votre propriétaire. S’il refuse de procéder aux réparations ou si sa réponse tarde à venir, vous pouvez vous adresser à la commission de conciliation de votre département.

Si nécessaire, vous pouvez saisir le tribunal d’instance de votre localité afin qu’il condamne le bailleur à réaliser les travaux en urgence. Par ailleurs, il ne faut pas arrêter de régler votre loyer pendant la durée de procédure, sous peine de vous mettre en infraction vis-à-vis de la loi. C’est seulement le tribunal qui est habilité à autoriser le versement de votre loyer dans un compte spécial destiné à financer les travaux.

aides chaudières Le Saviez Vous
L’installation d’une chaudière performante est éligible à certaines aides écologiques (crédit d’impôt, TVA réduite, Anah, Prime énergie, l’éco prêt à taux zéro, aides locales etc.)
Retrouvez toutes vos aides ici

Votre Commentaire